Photos de Raymonde

30 janvier, 2010

Une fois n’est pas coutume, voici quelques photos de Raymonde… Ainsi vous comprendrez peut-être mieux le lien qui m’unit à elle !

Nouveau coming out :

oui, j’aime ma douchette et elle me le rend bien !

oui bon ben là, je voulais mettre ma douchette derrière mon oreille et vous faire la blague de Chantal Lauby (les Nuls) du fameux « mais où est-ce que j’ai mis mon stylo » mais vraiment c’est trop vulgaire et pas du tout mon genre d’humour donc non je vais pas la faire cette blague de « tiens j’ai une douchette sur l’oreille ? »…

(alors attention, hein, le truc à côté de moi n’est pas un verre de terre, ni un extraterrestre… c’est une douchette !!! Ouais bon je sais !)

C’est pas faux !

26 janvier, 2010

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, je suis une assistante qualifiée de conservation du patrimoine et des bibliothèques (je peux pas le placer tous les jours celui-là donc…) professionnelle et exemplaire… Hum hum.

Mais je suis aussi la mère comblée  de deux petits trolls :

J’ai nommé « moncoeur » et « mapuce » ! Alors bien sûr, ces trésors de ma vie sont parfaits ! Elles ne sont jamais malades, ne râlent pas, font peu de bruit, obéissent au doigt et à l’oeil et vouent à leur mère une admiration sans borne que je ne peux qu’encourager… (y a t-il encore un seul visiteur qui me croit sur parole après ça)…

Bref, en mère parfaite que je suis, j’ai emmené une fois mes filles (respectivement 3 ans et 6 ans et demi) visiter mon travail. Il me semblait important qu’elles connaissent l’envers de ce temple sacré qu’est la bibliothèque et que je sente poindre dans leurs petits yeux cette petite flamme qui dit « oh qu’elle est trop géniale notre mère !!! ».

Alors évidemment les choses ne sont pas passées comme cela. Après avoir trouvé terriblement ennuyeux mon discours sur « comment acquérir un livre ? »  ou « le catalogage est mon ami et en plus il est utile », je me suis résignée à leur montrer le service public avec son lot de prêt, de retour, de réservations, d’inscriptions…

Et là… là… miracle ! leurs regards s’illuminent quand elles me voient faire une inscription. Je me dis alors qu’elles comprennent que je viens d’ouvrir les portes de la culture à un individu alors perdu dans les méandres de l’ignorance !!!

« Moncoeur » s’avance donc… je sens qu’elle va parler pour sa soeur et elle, qu’elle va me dire toute sa fierté d’avoir une mère qui travaille dans une bibliothèque…

- Maman, tu es vraiment une très bonne caissière !

- …

Bah en même temps, c’est pas faux !



douchettedouchette2douchette3douchette4

Vous l’avez déjà peut-être compris mais sinon tant pis…

Je fais mon coming out : oui, c’est vrai, je travaille en section jeunesse. Attention, hein, je suis fière de ce métier, j’aime la littérature jeunesse, j’aime les auteurs jeunesse, j’aime les formations sur « comment communiquer avec le jeune qui pense qu’une bibliothécaire est forcément la grosse vache qui lui dit de la mettre en veilleuse ou elle le fout dehors »…

Mais parfois, avec les enfants… disons que c’est plus difficile.

Alors tout de suite, il y en a qui vont dire « ouh la vilaine, elle travaille en jeunesse et elle n’aime pas les enfants ! » Que nenni ! J’aime les enfants… Mais pas trop longtemps peut-être…

Et parfois quand je reçois certaines classes, je me sens… inutile.

Exemple il y a quelques jours avec une classe de CP qui vient découvrir les romans première lecture. Après avoir fait ma grosse voix quand quatre élèves ont entamé une bagarre sur le tapis et qu’un petit comique s’est mis chanter une chanson paillarde de son tonton Gaston (tout ceci pendant que leur maîtresse choisissait des polars pour sa pomme), j’entame la discussion sur la littérature, les livres, les auteurs et puis comme une co… idiote que je suis je demande « tiens au fait, c’est quoi un lecteur ? »

- un lecteur MP3 ?

- non

- un lecteur Blue Ray ?

- naaan

- un lecteur DVD ?

- NOOOON

- un magnétoscope ???

- …

M’enfin ! Je me demande si je vais pas me porter volontaire pour m’occuper des vieux moi… Quoique…

Fallait pas nous inviter !

6 janvier, 2010

Il y a quelque temps, une partie de mon équipe et moi-même, nous avons été conviées à assister à… à… comment dire… une sorte d’initiation au travail des conteurs…

Voici donc le conteur qui nous a reçu :

bobAlors Bob, il nous a proposé de faire tout plein d’exercices, rapport à notre corps, rapport au fait qu’on a pas besoin de travailler les histoires quand on est conteur because on les a en nous… les histoires… Et puis qu’il faut sentir les choses et dire les choses et que si lui, Bob, il est de mauvaise humeur et ben il hésite pas à le faire sentir à son public parce que c’est important aussi de vivre avec ses émotions…

Bob nous a proposé de pousser des cris, de dire les mots qu’on avait au dedans de nous-même un peu comme une personne qui aurait le syndrome Gilles de la Tourette mais sans les gros mots bien sûr…

Je vous laisse trouver les membres de mon équipe :

coquelicotBon sinon avant que vous me jetiez des pierres, je tiens à dire qu’il y a conteur et conteur. Que je respecte énormément leur travail comme par exemple celui de Gilles Bizouerne… mais pas forcément le travail de Bob…

Il était temps…

5 janvier, 2010

voeux