Je sais pas si dans toutes les bibliothèques, c’est la même chose, mais chez nous, la pause déjeuner, c’est sacré ! Elle ne dure pas très longtemps (20 à 30 minutes) mais elle est très intense et très peu reposante. La faute en revient aux discussions palpitantes qu’on peut avoir entre collègues !

Discussions politiques :

Discussions sur les relations humaines :

Les discussions culturelles, les discussions sur l’avenir des bibliothèques, les discussions professionnelles quoi !

Et puis toujours des discussions sur des sujets de fond…

Mais oui les filles, Sophie avait raison !!! Nous autres les bibliothécaires de sexe féminin, nous sommes hyper fashion !!!

Preuve en béton, un extrait du dernier roman ado que je suis en train de me coltiner lire :

Comme quoi ! Bon le livre, c’est Cathy’s Book de Sean Stewart et Jordan Weisman, chez Bayard jeunesse. Et comme je ne suis qu’au début, je ne porterai aucun jugement de valeur mais tout de même, cette héroïne adolescente et hormonée fait preuve d’une intelligence assez remarquable !

Notre ami Maurice

6 août, 2011

Les bibliothécaires aiment les animaux et ici, dans ma bib, nous ne faisons pas exception à la règle. Nous avons eu des poissons rouges qui puent, des chats qui pissent partout et maintenant, nous vous présentons MAURICE :

Découvert par FM et Monsieur l’informaticien, il fait l’objet de toute notre attention et de tout notre amour. Nous récoltons les insectes pour le nourrir et nous avons mis en place un périmètre de sécurité autour de sa toile :

à noter que Maurice a aussi une copine à quelques mètres de là, elle s’appelle Colette. Au début, nous avons pensé les réunir mais nous nous sommes ravisés ! Tout d’abord parce que moi, je crains que la Colette, elle nous bouffe notre Maurice, et FM, elle trouve qu’à sa façon de tisser, Maurice est sûrement gay, même s’il ne le revendique pas encore…

Voilà nos dernières aventures palpitantes en ce mois d’août ;)

Spéciale dédicace à ma mère, ma soeur, mes nièces et mes filles, en souvenir d’Avignon, du cocktail pirate, de nos virées à poussette, et de notre smala ô combien bruyante et pourtant si sympathique !

J’ai pas envie !

5 août, 2011