LIRE

 

 

LIRE2

 

 

LIRE3

J’avais aussi aimé mes stages ici et ici ;)

stage-3eme

 

stagiaire-3ème_2

5 décembre, 2009

robert

robert2

robert3

 

emma3

emma4

Quelques heures plus tard, au prêt…

emma5bisemma5

emma6

 

à suivre…

emma1

 

emma2

Comme la plupart des bibliothèques, la mienne accueille chaque année son lot de stagiaires.

Alors je vais éviter de parler de ces petits êtres étranges que l’on appelle les élèves de 3ème. Souvent, la communication avec eux est pour ma part assez limitée. Déjà, je ne comprends pas forcément quand ils me parlent. Je pense qu’à cet âge, on doit souffrir d’une déformation faciale passagère qui influe sur notre façon d’articuler. Et puis, comme mon seul point commun avec eux est une consommation excessive de café et de cigarettes, je passe.

Ici je voudrai plutôt parler des stagiaires qui débarquent des DUT Métiers du livre, ceux qui sont en reconversion professionnelle ou encore ceux dont la tata a talqué les fesses d’un élu la semaine dernière quand il était petit… Alors si la plupart d’entre eux savent se comporter normalement, je voudrai quand même donner quelques petits conseils à tous les autres.

1/ éviter de parler de sujets sérieux le matin avant que les « collègues » aient bu leur café… Et pendant qu’on y est, éviter de me parler tout court le matin !

2/ éviter de rechigner à faire des tâches simples comme couvrir des livres, assurer des heures de prêt sous prétexte qu’on a autre chose à faire. Car attention je vais fournir un scoop énorme : faire du prêt et de l’équipement fait parti du travail dans une bib !!!!!!! Ah ouais je sais, c’est complètement dingue !

3/ éviter de demander plusieurs fois par jour aux bibliothécaires quinquas quand est-ce qu’ils vont se décider à partir à la retraite ! Non seulement c’est lourd et impoli mais en plus… c’est lourd et impoli !

4/ éviter de faire des remarques sur la façon de faire le travail. Certes il faut avoir un esprit critique et éveillé mais les petits commentaires soulignant les soi-disant faiblesses de l’équipe sont assez peu recommandées, surtout quand à plus de trente ans, ON NE S’EST JAMAIS SORTI LES DOIGTS DU CUL !!!

5/ penser à faire le café à toute l’équipe, se montrer obséquieux, rire à mes blagues et ne pas en faire, ramener des petits gâteaux de temps en temps et ne jamais, jamais, jamais me casser les couilles… Même si je n’en ai pas !

Bon alors évidemment, il n’aura échappé à personne que je me permets de légèrement me défouler dans ce billet et que bien sûr, toute ressemblance avec une personne existante n’est pas fortuite.

A part ça, stagiaires, je vous aime, surtout quand vous pensez à me donner une boîte de chocolat à la fin de votre stage… Parce que moi, on m’achète facilement !